Aurélie et les deux pouvoirs de beauté

le Post Du Mercredi #12

Aurélie Roux Miss Alsace Tiphaine K

Crédit photo : Tiphaine K

Avec les #PostDuMercredi, je vous amène à prendre conscience de l’impact qu’a un vêtement, une tenue, dans vos relations aux autres. Comment, par un simple vêtement, il vous est possible de donner envie de vous faire entendre ou à l’inverse, vous faire totalement oublier.

Comment, si vous avez tendance à le subir aujourd’hui, vous pouvez commencer à en jouer demain.

Pour cela, je vous commente les tenues de personnalités publiques.
Le genre de personnalités sur lequel nous aimons projeter nos en-vies de pouvoir, de beauté, de notoriété aussi.

Ces décryptages, qui déshabillent aussi bien les hommes que les femmes, ont pour vocation de permettre à chacun.e d’habituer son oeil à reconnaître le beau, l’assorti, le bien assemblé, le coordonné.
Celui qui, nécessairement, saura vous mettre en valeur. Quelles que soient les circonstances que la vie vous fait traverser, quand bien même vous seriez un peu fatigué.e, un peu secoué.e.
Pour vous permettre d’impacter vos interlocuteurs, avec justesse et accompagner au mieux vos intentions.

Je vous parle aujourd’hui d’Aurélie Roux, Miss Alsace 2020.

Aurélie Roux, jeune femme à l’allure féline, charmant mélange de couleurs d’Alsace et de Martinique, était la seule représentante d’une France métissée dans la sélection finale de Miss France 2021.

En lisant sa biographie, j’ai découvert qu’elle avait atteint l’âge fatal et limite pour se présenter à l’élection de Miss France, de 24 ans.
Découvert ainsi que dans notre inconscient collectif nous plantons la graine que passé 24 ans la femme commence à être une beauté qui se fane.
Car quelle justification a cette limite d’âge si ce n’est qu’après, on commence déjà à avoir l’air trop vieux ?

J’aime lorsqu’Aurélie Roux, dans une interview au magazine Voici (à retrouver ici) constate d’elle-même qu’elle avait manqué de maturité lorsqu’elle s’était présentée à l’élection de Miss Alsace 6 ans plus tôt.
J’aime qu’elle constate et partage que la maturité apporte aussi une part à la beauté des Femmes.
Finalement, nous finirons peut-être par faire évoluer certaines mentalités !

Mais revenons à ses couleurs.

Que vous en dire ?
Que vous en dire si ce n’est que sur son profil Instagram (que vous pouvez retrouver ici aurelierouxoff), rares sont les photos sur lesquelles on la trouve dans sa bonne palette de couleurs.

Plus nombreuses sont les photos d’elles, récentes, dans lesquelles on la retrouve dans son bon style.

Et c’est de cela dont j’ai envie de vous parler aujourd’hui.
De la connaissance de ses justes couleurs et de ses propres styles.

D’Aurélie Roux, on sait par la couleur subtile de ses yeux clairs, par la couleur de sa peau (je ne suis pas sûre que sa couleur de cheveux soit naturelle, je choisis donc de la laisser de côté), qu’elle est mise en valeur par les couleurs d’automne.

De par sa morphologie, la forme de son visage, de ses traits, on sait que c’est une jeune femme qui sera révélée par des vêtements qui ont des choses à dire. Des vêtements avec un côté théâtral, affirmé, des coupes marquées, on pourrait dire « stylées », à la limite de l’avant-gardisme.
Ses origines, la texture de ses cheveux lui permettront aussi d’être mise en valeur par des vêtements et accessoires colorés qui pourront flirter avec une palette de couleurs, de motifs et de textures ethniques.
Des imprimés colorés comme le wax, des tissages en laine aux motifs sud américains.
Des bijoux en bois, métal, corne, pierre, plume. Tout ce qui ramènera à une représentation des peuples premiers.

Des styles qui demandent à être supportés par des matières lourdes, denses, qui apportent du volume. Qui peuvent briller. Ou pas.
Mais dont la coupe, la texture ou les motifs, auront toujours quelque chose à affirmer.

La garde robe théâtrale est très souvent composée de noir et de blanc.
Ce qui, vous l’avez compris maintenant, ne fait pas partie de la gamme de couleur des couleurs d’automne. La palette qui met en valeur la typologie d’Aurélie Roux.

Alors, une nouvelle fois… pourquoi est ce que je vous explique tout cela ?

Parce qu’Aurélie Roux est une jeune femme superbe et que même si elle porte des couleurs qui sortent de sa palette de couleurs idéale, elle est et reste plus que jolie.

Ce qui me dérange c’est lorsque je vous entends, hommes et femmes, autour de moi dire que si vous étiez né.e plus beau.jolie, alors, tout aurait été plus facile.

Facile d’avoir l’air beau, comme cela l’est pour George Clooney.
Facile d’avoir l’air belle, comme cela l’est pour Aurélie Roux.

Cela me dérange parce que c’est une affirmation qui manque de justesse.

Oui Aurélie Roux a des traits qui pour beaucoup, se rapprochent des standards de beauté de notre société, et non bien sûr cela n’est pas donné à chacun.e.
Alors oui, Aurélie Roux peut s’habiller dans des styles et des couleurs qui ne la mettent pas en valeur et c’est moins visible sur elle que sur vous.

Mais en fait, c’est tout ! 

George Clooney a plus le droit à l’erreur que vous.
Aurélie Roux a plus le droit à l’erreur que vous, que moi.

Et maintenant… quoi ?

Quelle incidence ? Quelle conséquence ?
A mes yeux, aucune, car vous avez deux pouvoirs !

La bonne nouvelle derrière cela, c’est que vous avez le pouvoir.
Vous avez en fait deux pouvoirs pour rendre grâce à la beauté naturelle que la nature vous a donnée.

Le premier pouvoir qui n’a rien à voir avec vos vêtements mais qui se voit tellement sur votre visage qu’il le rend beau, c’est d’entretenir votre vibration intérieure.
Cette vibration qui se loge au milieu de votre poitrine et illumine vos yeux.
Celle qui fait briller votre regard et s’élargir votre sourire.
Celle qui fait que votre beauté n’a plus rien à voir avec vos traits, la forme de votre nez ou la courbure de votre menton.

Celle qui fait que Soeur Emmanuelle habillée dans la même tenue de religieuse toute sa vie, ridée comme une vieille pomme pendant plus de 20 ans, était aussi une des femmes qui avait le visage le plus rayonnant qu’il nous a été donné de voir dans les médias.

Vibrer intérieurement, c’est votre premier pouvoir.

C’est votre premier pouvoir, et c’est un pouvoir dont je crois on ne vous parle pas assez quand il s’agit de parler de beauté.

C’est celui qui m’a fait compléter mes accompagnements à l’image de soi, en plus des techniques de relooking, de pratiques énergétiques. Car rien ne vous sera jamais plus utile pour vous rendre beau.belle qu’une vibration intérieure.

Votre deuxième pouvoir, c’est d’améliorer la connaissance que vous avez de votre corps, de ses particularités, d’apprendre les clés du bien aller en fonction de votre stature et de votre morphologie et d’apprendre à mettre en valeur ainsi, la beauté que la nature vous a donnée.

Alors, votre corps peut être plus petit, plus rond, votre visage avoir des traits moins fins que ceux d’Aurélie Roux, cela n’a aucune importance.
Car vous avez les clés et pouvez alors vous mettre en adéquation avec vous m’aime.

C’est cela votre deuxième pouvoir : la connaissance. Celle qui vous amènera à aimer votre corps et le valoriser. Tel qu’il est.

En actionnant ces deux pouvoirs, vibrer et apprendre à valoriser le corps que la nature vous a donné, alors vous êtes en double adéquation avec vous-m’aime.

Et vous serez rayonnant.e, partout et en tout temps.

.

Si vous souhaitez découvrir la palette des couleurs qui vous met en valeur, je vous retrouve avec plaisir lors du prochain atelier colorimétrie.
Retrouvez les infos pratiques ici.

.

Si vous souhaitez lâcher, libérer des tensions, des stress, les fausses représentations que vous entretenez sur votre corps et l’image que vous percevez de vous dans votre miroir, je vous reçois pour des séances de Reiki ou Access Bars. Contactez-moi ici pour plus d’info.

.

Décrypter l’élection m’a fait entrer dans l’univers de chacune des 5 Miss finalistes du concours Miss France 2021. Découvrir que belles comme elles sont, elles sont capables de commettre des erreurs qui peuvent leur coûter la première marche d’un podium m’a interpelée.
Dans mon prochain article je vous parlerai enfin de l’heureuse élue du concours Miss France 2021, Amandine Petit, Miss Normandie 2020 !

À PROPOS DE CÉCILE KRÉE

Nous sommes tous et toutes différent.e.s. Et nous vivons dans un monde totalement normé. Notamment lorsqu’il s’agit de nous habiller.

C’est en comprenant l’intrication des hors de la norme corporels, sensoriels et intellectuels, que j’ai buté sur les limites du conseil en image, fait de règles un peu vite faites.
Car si on comprend facilement que le hors de la norme physique demande des adaptations de coupe, on ignore qu’il s’accompagne souvent de hors de la norme sensoriels. Qu’une hypersensibilité émotionnelle est très souvent accompagnée d’une hypersensorialité, qui place les sens en éveil perpétuel. On ignore généralement l’impact que cela a dès que l’on porte un vêtement sur soi, dans nos rapports à notre corps, mais aussi dans nos rapports aux autres.

C’est parce que j’ai trouvé cette intrication passionnante et pourtant rarement documentée, que je vous partage mes découvertes, mes analyses.

Bienvenue dans mon univers, où le vêtement et l’accessoire portent avec vous, vos valeurs, vos idées, vos projets.

JE M’INSCRIS A LA NEWSLETTER

RESTONS EN CONTACT